In Autre, Dernières nouvelles, Littérature

Salon du livre de Mazamet 2016

De retour de Mazamet, charmante petite ville au pied des montagnes à deux pas de Castres, voici un petit compte-rendu de ma première expérience de salon en tant qu’exposant.

Si je passe sur la mise en place tardive liée à un retard de ma part (la route s’est pratiquement dérobée à moi), j’avais heureusement bien peu de chose à mettre sur la table pour être prêt. Par ailleurs, l’ambiance n’était pas vraiment au stress, l’accueil fut sobre mais efficace et le placement n’avait rien de mystérieux. Après quoi, une fois assis et vêtu pour l’occasion (oui, je me suis habillé dans la thématique de l’Étau des Ténèbres), il n’y avait plus qu’à attendre le chaland.

Bien avant d’avoir la moindre personne intéressée par mon stand, j’ai réalisé mon propre tour du salon. Même si je m’y attendais, je me suis vite rendu compte de la très faible représentation de mon genre littéraire. Même si la poésie était largement à l’honneur, mon propre recueil (Ce qu’on pense et qu’on ne dit pas), sorti moins de 2 semaines auparavant, n’a pas davantage retenu l’attention et ce même après avoir été interviewé sur place par un des organisateurs qui m’a laissé lire un extrait de ce dernier ouvrage.

Curieusement, j’ai quand même pu vendre et dédicacer un exemplaire de l’Étau des Ténèbres, et ce fut mon seul vrai succès de la journée. Si ce lecteur pousse la curiosité jusqu’à venir en ces pages, je lui souhaite de prendre du plaisir à la découverte de mon univers et l’invite à venir librement donner son avis à l’occasion.

Le manque de fréquentations et d’échanges de mon stand avec les visiteurs est bien la seule caractéristique négative de cette expérience. De découvrir l’univers (impitoyable) des salons littéraires sans stress et sans être étouffé de monde est pour moi plutôt positif. Les stands de mes voisins m’ont donné quelques idées, les contacts que j’ai eu avec eux m’ont permis de faire quelques découvertes intéressantes et je suis clairement mieux armé à présent pour m’attaquer à mes prochaines sorties promotionnelles.

J’aurai eu le plaisir de faire la connaissance en live de mon collègue auteur de La Haine, JB Phoenix, celui de rencontrer mon interviewer belge Philippe de Riemaecker avec qui je remets ça bientôt pour mon recueil de poésie, et la joie d’exposer les visuels et les goodies que je me suis démené à créer ces derniers mois.

Mazamet l’an prochain ? C’est peut-être un peu tôt pour y songer. Le fait est que ce salon n’étant pas ciblé sur l’imaginaire, j’aurai toujours aussi peu de chance d’y rencontrer mon public. Je choisirai mieux mes combats à partir de maintenant et Mazamet ne sera peut-être qu’une occasion d’aller passer quelques jours dans le sud et non une destination incontournable pour l’auteur que je suis.

, , ,

4 Responses to Salon du livre de Mazamet 2016

  1. Bonjour Lendraste, et merci pour cet intéressant compte-rendu. Si cela peut vous être utile, vous trouverez sur mon blog une liste des salons de l’imaginaire auxquels je vais me rendre / me suis rendue ces deux dernières années, cela peut vous donner des pistes supplémentaires… 🙂
    Bonne continuation en tout cas !
    Nathalie
    http://nathaliebagadey.fr/index.php/mon-agenda/

    • Lendraste dit :

      Bienvenue dans le Temple et merci pour le commentaire. Je crois que votre liste va m’être des plus utiles. Je vais la compulser sans tarder 🙂

  2. cyril dit :

    Bonjour Lendraste , je suis la personne qui vous a acheté le tome 1 au salon de mazamet, je n’ai pas encore eu le temps de lire votre ouvrage ( beaucoup de lecture en retard). Dès que j’ai lu celui-ci je ne manquerai pas de vous donner mon avis.

    bien cordialement Cyril

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :