In Alméra, Jeux de Rôle, MOD-US, Omnivers de Loreval, Systèmes

Syntax error : de l’importance des détails

Le jour où, sans vraiment réfléchir, j’ai jeté les bases du Monde d’Alméra (et ça fait déjà 10 ans), j’ai imaginé les noms d’une vingtaine de peuple que j’ai largement utilisé depuis. C’est le « sans vraiment réfléchir » qui dérange ici. Quand on imagine un background vite fait pour monter un scénario one-shot, certaines choses s’avèrent de peu d’importance, jusqu’à ce qu’on se rende compte, après une campagne complète et plus de 30 parties menées dans ce même monde « jetable » devenu un jeu de rôle à part entière sous le nom de Les Manuscrits de la Mémoire Morte, qu’on s’est un peu vautré. Même après avoir publié les premiers écrits issus du premier jet d’écriture sur ce background, il est toujours temps de faire machine arrière et de rectifier le tir, et c’est ce que je vais faire aujourd’hui avant d’aller plus loin.

Quatre peuples d’Alméra possèdent un nom portant le suffixe « -iste« . C’est là un problème. Le suffixe « -iste » désignant les personnes membres d’un groupe se désignant par un terme en « -isme« , correspond non pas à un peuple mais à un regroupement de personnes derrière une idéologie, une doctrine, une croyance ou autre. Dans le fond, cette appellation ne serait pas complètement fausse si le peuple en question était totalement gouverné par la même idéologie. Sauf que ce n’est pas le cas et qu’il n’existe pas d’idéologie derrière leur nom. Les Chantepinistes ne suivent pas le « Chantepinisme », ils vivent seulement dans la Forêt de Chantepin. De mêmes pour les Montairinistes qui vivent près du Mont-Airin, les Rougemeristes qui voguent sur la Rouge Mer ou les Gattenistes qui sont les héritiers d’une dynastie appelée Gatten.

J’en termine donc avec cette erreur sémantique et définis ci-après leur nouveau nom :

  • Les Rougemeristes deviennent les Rougemeriens.
  • Les Chantepinistes deviennent les Chantepinois.
  • Les Montairinistes deviennent les Montairinois.
  • Les Gattenistes deviennent les Gatteniens.

Pourquoi ne pas avoir inventé un nom qui m’épargne de devoir composer avec le nom d’une région du monde ? Dans un premier temps pour ne pas perdre de vue le nom initial qui me plaisait et ensuite parce que ce nom est utilisé dans l’histoire et dans les livres d’Alméra. Cette désignation a du sens pour la plupart des peuples et ne jure pas avec le reste des noms qui ont pu être créés pour les autres peuples.

Le gros travail qui va suivre cette décision qui semble de peu d’envergure est de changer l’ensemble des références à l’ancienne terminologie pour y coller la nouvelle. Ceci implique une intervention dans des kilomètres de textes, pour certains déjà en ligne, ce qui est donc un travail conséquent. J’en profite pour passer en revue le vocabulaire et les expressions relatives aux peuples d’Alméra pour les faire correspondre à la syntaxe française. J’ai ainsi (re)défini clairement les noms des peuples, les noms générique des membres de ces peuples et les formes adjectivales qui s’y rapportent. Et comme il y a quelques exceptions, il était normal de faire un peu le ménage dans tout ça. Il n’y a en revanche aucun intérêt à publier ça ci-après et je le ferai figurer comme page sur le site officiel de Les Manuscrits de la Mémoire Morte.

Ayant entamé la maquette du Kit de Démonstration des Manuscrits de la Mémoire Morte, il était plus que temps d’apporter ce rectificatif avant que les textes ne prennent une tournure encore plus officielle.

, ,

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :