In Autre, Dernières nouvelles, Jeux de Rôle

Après Kaysersberg

Si je me fends d’un article sur le sujet, c’est principalement parce que j’ai beaucoup de bien à en dire. De retour de Kaysersberg-Vignoble, une charmante petite ville d’Alsace nichée dans un vallon au pied du massif des Vosges, je me dois de manifester mon immense contentement à propos de cette excursion et de ce Festival du Jeu de Rôle.

Déjà au niveau accueil, je tiens à dire que c’est de loin le meilleur que j’ai pu vivre. De quoi faire largement oublier tous les petits écueils qui ont ponctué le séjour et qui ne sont rien au regard de ce dévouement inouï envers les exposants et animateurs dont font preuve les organisateurs. Mention spéciale à Gérôme, notre contact de l’association Nickel, un trésor de patience toujours disponible et d’agréable compagnie. Deuxième mention spéciale à Sandra, la personne de l’association Opale-Rôliste en charge de la gestion des parties, qui a eu fort à faire à cause d’un impondérable et qui a réalisé un incroyable travail pour faire face à une horde de joueurs affamés de JdR.

Oui, à presque 600 joueurs sur le weekend, on peut parler d’une horde. Les organisateurs ont réalisé cette année leur record de fréquentation de rôlistes avec une hausse spectaculaire par rapport à l’édition passée. Tout cela dans une ambiance des plus cordiales et familiales. Chapeau bas.

De mon côté, j’ai convaincu quelques joueurs de plus (une quinzaine sur le weekend) avec les Manuscrits de la Mémoire Morte, tant avec le contexte des Trépassés de la Fange (celui du Kit de Découverte et du Kit de Démonstration à paraître) qu’avec le système MOD-US très apprécié des joueurs débutants comme des plus expérimentés. Au passage je remercie ceux-ci pour leur jovialité et leur implication qui ont rendues unique et mémorable chacune de ces parties. J’ai également eu le temps de profiter des exposants du marché médiéval, de la bonne chair locale, des charmes incontournables de la ville (dont je connais la rue principale comme ma poche pour l’avoir traversée au moins 15 fois dans le weekend, mes pieds s’en souviendront), de ses commerces accueillants et d’une météo particulièrement favorable même si un peu trop chaude pour la saison.

Les autres jeux ? Non, hélas. Si j’étais tenté par quelques titres, je suis allé là-bas principalement pour faire découvrir 3M-TF et je n’ai pas encore ce nécessaire don d’ubiquité pour en faire plus. Y retournerai-je ? Sans hésiter je réponds oui. C’est sans aucun doute, en dépit de son apparente petitesse, le plus grand et attrayant festival de JdR (et plus que ça en fait) auquel il m’ait été donné de participer, ce malgré les 5 heures de route qui m’en sépare.

Merci à Nickel et Opale-Rôliste pour cet excellent moment de partage.

, , , ,

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :