In Autre, Dernières nouvelles, Jeux de Rôle

RPGaDAY #01-03

Chaque jour, ce mois d’août, le rôliste que je suis se pose la question du jour du RPGaDAY2018 en partenariat avec Aux Portes de l’Imaginaire.

Non, je ne posterai pas chaque jour, mais tous les trois jours.

Voici mes pensées de ces 3 premiers jours :

1 – Qu’est ce que vous aimez à propos des JdR ?

J’apprécie les JdR pour l’enrichissement culturel qu’ils me procurent et les idées qu’ils me donnent. Je suis surtout un créateur et j’ai besoin d’alimenter mon imaginaire. Un JdR, quel qu’il soit, comme une BD, un roman, un film ou un spectacle est pour moi du carburant. Jouer est secondaire, attendu que j’aime avant tout l’œuvre avant d’apprécier ce que je peux en faire (si toutefois j’en fais quelque chose). C’est secondaire mais cela va avec. J’apprécie d’autant plus une œuvre comme un JdR par le fait que je peux jouer avec.

2 – Quelle est la première chose que vous espérez voir dans un JdR ?

Un univers original ou, à défaut, un univers bien construit. L’originalité est toujours difficile à apprécier. Elle peut s’appuyer sur des lieux communs tout comme sortir de nulle part. Quel que soit le soin apporté à l’œuvre, elle reste un critère parfaitement subjectif. Je peux pardonner à un univers de ne pas être original selon mes critères s’il est cohérent, bien construit, riche, profond et ouvert et qu’il me donne envie de créer (parce que pour moi, acquérir un JdR est synonyme de « acquérir une base pour créer des histoires », cf. question 1). L’inverse n’est pas vrai : une originalité avérée mais mal exploitée ne trouveras pas grâce à mes yeux.

3 – Qu’est-ce qui donne à un jeu l’envie de poursuivre sur une longue période ?

Rien. Cette envie de jouer ne vient pas du jeu en lui-même quel qu’il soit, il vient de ce que ma table de jeu en fera. Du reste, même si je peux apprécier de jouer en one-shot, je préfère quand même les campagnes et je les conçois moi-même. Le seul point de blocage que je rencontre parfois avec des jeux que je n’ai pas créé, ce sont les règles. Si, à l’usage, elles me semblent lourdes et manquer de fun, je vais avoir tendance à m’en débarrasser. Sans vouloir entrer dans le débat de « changer des règles, c’est changer le jeu ou pas« , je m’efforcerai d’adapter le système pour, avec l’accord des joueurs, poursuivre ma campagne dans de meilleures conditions.

, ,

One Response to RPGaDAY #01-03

  1. […] : questions 1 à 3 et questions 4 à […]

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :