Système Modulaire de Storytelling (SMS) : Synthèse

Ce petit article n’ajoute rien au sujet déjà largement transpiré dans ce Temple, sinon proposer un sommaire complet des articles traitant de SMS, à savoir :

Une introduction avec :

Une tentative ratée de parler du mécanisme des Modules :

Concept des Modules par la création de personnage :

A propos de la mécanique de base du système et de la position du MJ au travers de celui-ci :

Sur l’application de la mécanique de base dans le jeu et le déroulement des scènes d’actions :

De l’utilisation de SMS avec différents univers de jeu :


Je rappelle que ces articles ne sont pas spécialement explicatifs mais présentatifs. Ils n’ont pas vocation à détailler toutes les subtilités du système ni son usage dans un univers de jeu donné, même si, nanti des informations postées ici, il soit tout à fait possible d’en reconstituer la quasi-intégralité.

Ce système n’est pas « encore » libre à l’utilisation. C’est pour le moment ma propriété exclusive, jusqu’à ce que je le mette sous licence Creative Commons, car il n’est pas dans mon intention de le garder que pour moi (ça aurait été idiot d’en parler). Je compte en fournir une version complète libre d’accès et d’usage (sauf à des fins commerciales) afin d’en faire profiter les éventuels intéressés.

4 réflexions sur “Système Modulaire de Storytelling (SMS) : Synthèse

  • 28/10/2016 à 11:40
    Permalien

    C’est quand même hallucinant de voir que tu as, tout seul dans ton coin, inventé un système qui se rapproche beaucoup de FU ou de FATE Core.

    Répondre
    • 28/10/2016 à 12:14
      Permalien

      Y a-t-il de l’ironie dans ton propos ?
      L’on m’a parlé de cette ressemblance, et par curiosité, j’ai commencé à regarder ces systèmes de plus près. Je ne les connaissais pas avant de faire mes premiers tests et présentations. Comme quoi, il y a des intentions qui mènent aux mêmes conclusions ou peu s’en faut.

      Répondre
      • 28/10/2016 à 1:40
        Permalien

        Non, pas d’ironie juste le constat qu’il est toujours bon d’aller voir ailleurs pour connaitre les approches des autres. En l’occurrence il y a des bonnes choses qui serviront bien le propos de ton approche et également des points qui permettraient d’éviter certains écueils pour ton système: je pense notamment l’addition des « modules » qui peut s’avérer fastidieuse et contre-productif pour un système qui se veut simple et axer narration.
        Si tu veux on pourra échanger plus en profondeur par mail si cela t »intéresse.

        Répondre
        • 28/10/2016 à 3:21
          Permalien

          Si je voulais mécaniquement remettre en question l’addition des rangs des modules, il me faudrait probablement revoir les fondements même des modules qui me conviennent très bien pour l’heure. On peut effectivement voir cette addition comme un écueil alors que je le vois comme un compromis juste. Si tu as des contre-propositions concrètes à me faire, je serai ravi de les entendre, mais il faut pour cela que tu rentres pleinement dans la mécanique de mon système. Pointer du doigt un item comme « problématique » hors du contexte qui lui a donné naissance c’est un peu comme si on prétendait qu’une planche de bois n’est pas issue d’un arbre parce qu’on ne voit pas l’arbre en question. A ton service pour te présenter l’arbre si nécessaire 🙂

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.