In Autre, Dernières nouvelles, Jeux de Rôle

RPGaDAY #25-27

Chaque jour, ce mois d’août, le rôliste que je suis se pose la question du jour du RPGaDAY2018 en partenariat avec Aux Portes de l’Imaginaire.

Non, je ne posterai pas chaque jour, mais tous les trois jours.

Voici mes pensées de ces 3 derniers jours :


25 – Jeu qui eut un impact sur ces 12 derniers mois

Entre finalisation de la création du Kit de Découverte, écriture de contenu à foison, play-test des scénarios, partie de démonstration en convention et en festival, le jeu qui a eu le plus d’impact sur ces 12 derniers mois est Les Manuscrits de la Mémoire Morte. Rien ne peut égaler le temps et l’énergie passé sur cette création qui m’occupe depuis plus de 3 ans et qui risque de m’occuper encore de nombreux mois… voire de nombreuses années. Même si je suis pleinement satisfait de cette expérience, je me rends compte que, ne pas relever le nez du guidon, ferme peu à peu des portes. Si je continue d’enrichir mon imaginaire avec le cinéma, la BD et les romans, j’ai fait une croix sur l’enrichissement venu d’autres jeux. Un choix que je ne regrette pas forcément mais dont j’ai parfaitement conscience qu’il réduit mon horizon. Vivement que j’en termine avec le principal jalon de cette quête, juste histoire de relever un peu le nez et prendre un peu de recul toujours salutaire à un moment ou à un autre.

26 – Votre ambition rôlistique pour les 12 prochains mois

Après avoir répondu à la question 25, il me semble que j’ai également répondu à celle-ci aussi. En dehors de la nécessité pour moi de finaliser mon projet rôlistique, l’idée est de commencer à monter une nouvelle table de jeu résolument expérimentale pour démarrer le développement de mes nouvelles créations, toujours liées à celles qui m’occupent actuellement. Bref, au programme des Manuscrits de la Mémoire Morte en veux-tu en voilà. C’est ce que j’aime et tant que j’aime, je joue.

27 – Partagez une bonne partie en ligne ou un « Stream »

Ce sera la seule question sur laquelle je sèche vraiment et je vais donc la remplacer par une question de substitution choisie parmi celles proposées en pareil cas dans le RPGaDAY : Comment préparez-vous une campagne à long terme ?

Déjà, il faut savoir que je ne joue JAMAIS une campagne que je n’ai pas écrite moi-même. La création et la préparation sont deux activités que je mène de front car après que l’on m’ait présenté les PJ et après avoir imaginé mon intrigue générale, mon contexte, les PNJ, les lieux et les relations et ramifications qui structurent le décorum et le but de la campagne, je gère celle-ci presque systématiquement en mode sandbox. Ce qui signifie que le contenu de la campagne n’est pas défini à l’avance et évolue en fonction des actions des personnages. Cela signifie que, plutôt que de faire un long travail de fond en écriture, je m’attelle d’abord à en élaborer le point de départ le plus précisément possible. Les PNJ vont être très structurant dans cette approche, puisque ce sont leurs motivations qui vont être le point de départ de l’intrigue. Après quoi, je laisse pas mal de chose évoluer d’elles-mêmes. Chaque partie requiert une préparation qui suppose de faire le point sur les motivations et acquis des PJ et celles des PNJ pour déterminer leur nouvelle ligne de conduite. C’est ce qui va donner le plus de vie et de crédibilité à mon univers, le fait qu’il évolue en même temps que les PJ.

S’il m’arrive d’intégrer des éléments naturels ou surnaturels, ou des McGuffin dans mes intrigues, je les gère généralement comme des PNJ. Ils n’ont pas de volonté propre mais en fonction de leur nature, servent les intérêts de l’histoire. Je vais m’en servir pour modifier subtilement le cadre fictionnel et ouvrir la voie à des scènes plus spécifiques dans lequel le décors jouera un rôle plus fondamental. Après, que les PJ soient ou non attirés par la scène, j’en dispose de toute façon.


Je traiterai les 4 dernières questions du RPGaDAY2018 dans le prochain article qui paraîtra le 31 août.

Consultez mes précédentes réponses du RPGaDAY2018 :

, ,

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :